Charivari tragique à Quintenas

Un gendarme en 1818La coutume du charivari, aujourd’hui oubliée, s’est pourtant perpétuée jusqu’au milieu du XXe siècle dans notre village. Un document ancien nous révèle les péripéties d’un charivari qui a eu lieu à Quintenas en février 1818 et qui est resté dans les annales.

Pas moins de deux gendarmes blessés pour avoir voulu empêcher les Quintenassiens de faire le charivari au couple qui devait se marier en ce premier jour de février.

C’est une véritable émeute qui a bouleversé l’ordre établi dans le village ; environ deux cents villageois furieux s’en sont pris aux forces de l’ordre.

Suivez le récit de cet événement par M. de Feugerolle, chargé de mission par le préfet de l’Ardèche afin de faire la lumière sur les incidents.

» Le charivari de février 1818

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.